Messages de nouvelles

Précédent

  • vendredi 24 juillet 2020 - Communiqué de presse: Grand succès du PAC Système-Module - 10'000 certificats en 2,5 ans, plus de 1000 entreprises de planification et d'installation enregistrées

    Le PAC Système-Module (PAC-SM) a été développé conjointement par des fabricants, des fournisseurs et des entreprises d'installation ainsi que des associations professionnelles de l'industrie des pompes à chaleur et lancé sur le marché début 2017. Il entraîne une augmentation significative de l'efficacité énergétique et de la sécurité de fonctionnement des systèmes de pompe à chaleur grâce à des composants coordonnés de manière optimale, ainsi que la régulation et le contrôle du système. Cela signifie également que ces systèmes auront une durée de vie plus longue.
    Le PAC-SM a également conquis les cantons: dans tous les cantons qui soutiennent le remplacement des systèmes de chauffage fossiles ou électriques par une pompe à chaleur, l'utilisation d'un PAC-SM est l'une des conditions de financement.
    Le PAC-SM a prévalu et est utilisé non seulement dans les rénovations, mais souvent aussi dans les nouveaux bâtiments avec des systèmes de chauffage jusqu'à une puissance thermique d'environ 15 kW. En peu de temps, soit 2,5 ans après le lancement sur le marché, le nombre de 10 000 certificats demandés a été atteint ces derniers jours.
    L'industrie de l'installation s'est préparée intensivement à l'application du PAC-SM. Depuis 2017, plus de 1000 personnes ont suivi le cours pratique PAC-SM proposé par le Groupement professionnel suisse pour la pompe à chaleur et la 1 000e entreprise d'installation a été ajoutée à la liste Internet des «installateurs qualifiés PAC-SM» début juillet. Sur cette liste, les propriétaires d'immeubles peuvent rechercher des entreprises d'installation dans leur région de résidence et contacter les employés qui ont suivi le cours pratique PAC-SM.
  • vendredi 24 juillet 2020 - Notice sur le paramétrage de la production d’eau chaude avec les PACSM

    Une nouvelle notice concernant la production d'eau chaude sanitaire est disponible.
  • lundi 22 juin 2020 - Nouveauté dans les schémas PAC-SM

    De nouveaux schémas standards PAC-SM sont désormais disponibles intégrant un appoint bois. Plus d'informations dans le Cahier des charges.
  • mardi 19 mai 2020 - Redémarrage des contrôles aléatoires PAC-SM

    A partir du 1er juin 2020, nos contrôleurs recommencent à faire des contrôles aléatoires des installations PAC-SM. Les conditions sanitaires suivantes seront appliquées:

    • Ni le contrôleur ni le client final ne présentent de symptômes pouvant indiquer le COVID-19.
    • Le client final a confirmé son absence de symptômes lorsque le contrôleur le lui demande à son arrivée sur le site.
    • Désinfection des mains avant et après le contrôle
    • Maintien de la distance de 2 mètres lors d’une conversation avec le client final
    • Lors d’un contrôle aléatoire, la distance de 2 mètres doit également être maintenue dans la chaufferie. Si ce n'est pas possible, le contrôleur devra rester seul dans la pièce.
    • Le port du masque est obligatoire lors d’une conversation avec le client et lors du contrôle. Le masque sera changé à chaque contrôle.
    • Ces mesures seront annoncées au moment de la prise de rendez-vous
  • jeudi 9 avril 2020 - Facturation supplémentaire dès le 1er mai en cas de demande incomplète ou soumise de manière incorrecte

    L'article 5 du règlement PAC-SM stipule que " les frais supplémentaires dus à une documentation incomplète seront à la charge de la société d'installation".

    La direction du projet s'est jusqu'à présent abstenue d'appliquer ce règlement, car elle estime que cette compensation devrait être évitée dans la phase initiale du PAC-SM.

    Cela fait plus de trois ans que le PAC-SM existe sur le marché.
    Malheureusement, environ 50% des candidatures sont encore incomplètes ou soumises de manière incorrecte, ce qui entraîne beaucoup de travail supplémentaire lors de l'examen des candidatures. Ces frais supplémentaires ne sont pas couverts par le prix de CHF 245 + TVA pour le certificat d'investissement.

    De ce fait, la direction du projet a décidé que la procédure prévue par la réglementation serait désormais appliquée: à partir du 1er mai 2020, l'installateur sera facturé CHF 140.– + TVA en raison de demandes de certificat incorrectes ou incomplètes. Le certificat ne sera émis que si, en plus du prix normal du certificat, la facture de l'effort supplémentaire a été payée.
    Ces frais supplémentaires de 140 CHF + TVA ne peuvent pas être facturés au client final.